DE FLEUR EN FLEUR Un fleuriste proche de chez vous

Cultiver son orchidée : La Phalaénopsis

Cultiver son Orchidée.

L’orchidée, la phalaénopsis fût découverte en 1825, par le botaniste hollandais Blume. Aussi il la compara à des papillons de nuit tropicaux(en grec = phalaina = papillon de nuit et apsis = apparence).

Le genre comporte 50 espèces d’épiphites qui poussent sur les arbres ou lithophytes qui poussent sur les berges couvertes de mousse ou sur les rochers.

En Asie tropicales, elles poussent en dessous de 400 mètres, on la trouve dans les sous bois ombragés et humides. L’orchidée est originaire d’Inde, Asie du sud-est, Indonésie, Philippines, Australie septentrionale.

Exposition, la luminosité

Pour favoriser la croissance de votre plante, choisissez l’emplacement le plus éclairé. C’est l’éclairement qui influence les principales étapes de la végétation, mi-ombre en été, claire en hiver mais sans soleil direct.

En général, les orchidées ont besoins d’un éclairement de 6000 à 10000 Lux pour bien pousser. C’est l’éclairement que l’on trouve prêt d’une fenêtre, à un mètre de celle-ci l’intensité lumineuse n’est plus que le quart de ces valeurs. Voici, quelques hypothèses pour la meilleur exposition pour fenêtre non cachée par un immeuble ou un arbre.

  • à l’est ou à l’ouest 3000 à 5000 Lux
  • au nord 800 à 1000 Lux 
  • au sud jusqu’à 20000 Lux, idéal en hiver, aussi il faudra prévoir un voilage, un store pour les autres saisons. Fleuriste à Villeneuve d’Ascq

Plus l’orchidée reçoit d’humidité et d’air, plus elle a besoin d’éclairement et de chaleur. Aussi une zone de température chaude de 20°C environ le jour et 18°C la nuit. Il faudra prévoir une période plus fraîche de 4 à 6 semaines d’environ 16°C afin de stimuler la formation des boutons floraux. 

L’arrosage

Les orchidées aiment le contact de l’eau à condition qu’il soit abondant et de courte durée. Maintenir une humidité modéré toute l’année. Aussi, il est préférable d’utiliser de l’eau douce à température ambiant. N’arroser jamais le cœur de la plante. Cultiver son orchidée.

Vous pouvez utiliser de l’eau de bouteille ou de l’eau de pluie, dans ce cas passez la au travers d’un filtre à café. Puis laissez la reposer une journée.

Si vous utilisez de l’eau du robinet, vérifier son pH (acidité et dureté) ils sont variable suivant les régions. Le pH est échelonnés de 1 à 14. Le milieu est 7 ce qui correspond à une valeur neutre. En conséquence, en dessous de 7 ont dit que le pH est acide, au dessus le pH est alcalin. Elles préfèrent une eau d’un pH de 5 ou 6. Choix floraux

La dureté de l’eau.

Vous pouvez la connaître en demandant à l’entreprise qui vous fournit l’eau. Elle est mesurée en degré de dureté (DH)

  • 0 à 4 très douce
  • 4 à 8 douce
  • 8 à 12 moyennement dure
  • 12 à 30 très dur

Les plantes supportent au maximum une dureté de 10. Néanmoins, vous pouvez adoucir l’eau avec quelques gouttes de citron, si votre eau est moyennement dure. Quelle que soit la qualité de l’eau du robinet, elle contient du chlore, il faudra donc laisser reposer l’eau d’arrosage une nuit avant de l’utilisé. Car les orchidées ne supportent pas le chlore.

L’eau qui a traversé des installations adoucissantes qui fonctionnent avec des sels n’est pas recommandée. Obsèques deuil à Villeneuve d’Ascq

Arrosez votre orchidée le matin de préférence par dessus. La plante a ainsi le temps de s’égoutter avant la fraîcheur du soir, on évite ainsi le froid de la condensation autour des racines.

Le rempotage

Une orchidée se rempote 1 fois tous les deux ans. De ce fait les qualités d’un bon sol sont essentielles. Que vous achetez un support tout prêt ou que vous préparez votre propre mélange, il doit présenter les caractéristiques suivantes. Choix floraux

  • perméable à l’air et à l’eau et pouvoir conserver la chaleur
  • léger et peu compact, mais avoir de la tenue
  • bien absorber l’eau mais s’égoutter rapidement
  • ne pas se décomposer trop vite, pour que l’orchidée ne reçoive pas trop d’élément nutritif
  • légèrement acide

Attention ! ne choisissez pas de terreau pour fleurs ou rempotage qui ne convient absolument pas.

Quels que soit le mélange que vous utilisez, ajoutez de l’engrais spéciale pour orchidées et respecter les consignes d’utilisation sur l’emballage. Cultiver son Orchidée

Un mélange qui a fait ces preuves pour les épiphites en pots = phalaénopsis

1/3 de débris de liège, 1/3 d’écorce de pins, 1/3 de flocon de polystyrène et enfin 1/2 partie de charbon de bois.

Elles peuvent pousser sur des supports organiques minéraux ou synthétiques ou encore sur un mélange des trois. Ces différents éléments servent à apporter les sels minéraux et les oligo-éléments, les éléments synthétiques préviennent le tassement du support, l’humidité stagnante, le refroidissement et permettent une bonne aération. Cultiver son Orchidée.

Les éléments naturel et organiques activent la formation des racines et apportent des éléments nutritifs.

Les débris de charbons de bois protègent des infections et de pourriture.

Conseil : ne placez jamais votre panier de fruit à proximité des orchidées, car elles ne supportent pas l’éthylène.

 

Lire aussi cultiver son Dendrobium

Choix floraux

Appelez FLEUR EN FLEUR